La bibliothèque d’Alphonse de Lamartine
La bibliothèque d’Alphonse de Lamartine

La visite du château

La visite du château de Saint-Point comprend la chambre et le cabinet de travail d’Alphonse de Lamartine, le cabinet de travail de son secrétaire particulier ainsi que le Musée Lamartine. Situé dans le grand salon du rez-de-chaussée, ce dernier rassemble les objets et souvenirs personnels du poète, conservés par sa nièce, Valentine de Cessiat.

Un château néogothique

Édifice médiéval restauré au XIXe siècle, transformé par Alphonse et Marianne de Lamartine en château néogothique anglais, Saint-Point est un des rares exemples de ce style architectural en France.

La visite comprend l’aile sud du château, ajoutée par Alphonse de Lamartine en 1853. Ce bâtiment est composé au rez-de-chaussée du musée Lamartine et à l’étage du cabinet de travail du poète, de sa chambre ainsi que du cabinet de travail de son secrétaire.

La chambre et le cabinet de travail d’Alphonse de Lamartine, classés Monuments Historiques, sont meublés et conservés tels qu’ils étaient à l’époque.

Le pavillon ajouté par Alphonse de Lamartine
Le pavillon ajouté par Alphonse de Lamartine

Le musée Lamartine

Le musée familial du poète fut constitué par sa nièce Valentine de Cessiat, qui hérita du château de Saint-Point à la mort d’Alphonse de Lamartine.

Il est situé dans le grand salon du rez-de-chaussée, classé Monument Historique, éclairé par quatre grandes fenêtres et portes-fenêtres ouvrant sur le parc. Présentés dans trois vitrines, des souvenirs et objets personnels évoquent sa famille, ses voyages, source d’inspiration poétique et sa carrière politique.

Le buste d’Alphonse de Lamartine et Fido, l’un de ses lévriers
Le buste d’Alphonse de Lamartine et Fido, l’un de ses lévriers
Lamartine et la politique
Lamartine et la politique
Le cabinet du secrétaire particulier d'Alphonse de Lamartine
Le cabinet du secrétaire particulier d’Alphonse de Lamartine

Le cabinet de travail de son secrétaire

Au premier étage, accessible par l’escalier construit dans la tourelle, se trouve l’ancien cabinet de travail du secrétaire du poète, où ont été réunis un ensemble d’éditions originales d’Alphonse de Lamartine, permettant de restituer sa longue carrière littéraire, son considérable succès et la fortune critique de son œuvre.

La chambre à coucher du poète

Dans sa chambre à coucher voisine, aux murs tendus d’un magnifique cuir de Cordoue, meubles et objets attendent toujours le retour du poète. Entre un dessin qu’effectua Marianne de Lamartine de sa fille Julia et le portrait de Pierre de Lamartine, se trouve la cheminée dite des poètes.
La chambre d’Alphonse de Lamartine
La chambre d’Alphonse de Lamartine

Le cabinet de travail

Le cabinet de travail, véritable cellule de moine, au plafond voûté, est entièrement recouvert de cretonne rayée. Lamartine y trouvait la solitude, le silence et le calme nécessaires à son inspiration.

Les meubles sont restés à la même place : bureau, secrétaire, petites bibliothèques, tableaux de famille… Ce cabinet est éclairé par une étroite porte vitrée, ouvrant sur la terrasse, où le poète contemplait ces vallons magnifiques, gardiens du tombeau de ses chers disparus.

Le cabinet de travail d’Alphonse de Lamartine
Le cabinet de travail d’Alphonse de Lamartine
Le château de Saint-Point a reçu le label « Maison des Illustres » par le Ministère de la Culture et de la Communication.