La façade Ouest du château de Saint-Point
Vue aérienne du château de Saint-Point
La façade Ouest du château de Saint-Point
La chapelle et le tombeau de Lamartine, à côté du château de Saint-Point
Le cabinet de travail d’Alphonse de Lamartine
Le cabinet de travail d’Alphonse de Lamartine
La cheminée des artistes, œuvre de Marianne de Lamartine
Des objets et lettres d’Alphonse de Lamartine
Propriété labellisée Maison des Illustres
Propriété labellisée Maison des Illustres

Alphonse de Lamartine

Alphonse de Lamartine (1790-1869) est un poète, écrivain et homme politique. Il est l’une des figures majeures du Romantisme en France.

Après avoir passé son enfance à Milly et fait ses études à Belley, Lamartine est envoyé en Italie où il découvre Florence, Rome et Naples. Sa vocation littéraire s’affirme : Les Méditations poétiques, recueil de vingt-quatre poèmes, connaissent un immense succès en 1820.

En 1830, il est élu à l’Académie Française. Attaché d’ambassade à Naples, puis député du Nord, conseiller général de Mâcon, ministre des Affaires étrangères, il devient chef du gouvernement provisoire de 1848 mais échoue à l’élection présidentielle.

Au cours de sa carrière politique, il a contribué à la seconde abolition de l’esclavage en France.

Le château de Saint-Point

Saint-Point, château des XIIe et XIVe siècle que le chevalier de Pratz, père d’Alphonse de Lamartine, acquiert à l’état d’abandon en 1801, devient à partir de 1820 la demeure familiale du poète.

Alphonse de Lamartine reçoit le château en avance d’hoirie, lors de son mariage avec une aristocrate anglaise, Mary-Ann Birch, et entreprend de le restaurer dans le style gothique anglo-saxon, découvert lors d’un voyage en Angleterre.

Lamartine fait notamment construire une galerie quadrilobée, un porche gothique à colonnettes et aménage des jardins à l’anglaise.

La façade néogothique du château, le cabinet de travail et la chambre d’Alphonse de Lamartine, classés Monuments Historiques, sont restés tels qu’ils étaient à l’époque.

Portrait de Marie Anne Elisa de Lamartine

Marianne de Lamartine

Aristocrate anglaise, Mary-Ann Birch épouse Alphonse de Lamartine en 1820.

Elle vivra à ses côtés, au château de Saint-Point, où sont conservés les peintures qu’elle a réalisées ainsi que ses souvenirs personnels, évoquant sa présence.

L’escalier de la tourelle
La visite du château de Saint-Point comprend la chambre et le cabinet de travail d’Alphonse de Lamartine, le cabinet de travail de son secrétaire particulier ainsi que le Musée Lamartine.

Situé dans le grand salon du rez-de-chaussée, ce dernier rassemble les objets et souvenirs personnels du poète, conservés par sa nièce, Valentine de Cessiat.